Présentation LGV

La LGV Bretagne – Pays de la Loire s’inscrit dans le prolongement de la LGV Atlantique PARIS – LE MANS mise en service le 24 septembre 1989 vers RENNES et NANTES.

  • Son objectif est de développer de manière significative la desserte de la Bretagne et des Pays de la Loire, en réduisant la position périphérique de l’Ouest et en renforçant son accessibilité vers les autres régions françaises (PARIS et les grandes métropoles régionales via la future interconnexion sud-ouest de PARIS). Les deux branches (LE MANS- LAVAL / RENNES et LE MANS – ANGERS / NANTES) sont aujourd’hui d’importance comparable en terme de trafic avec 16 millions de voyageurs / an.
  • Compte tenu de cette vocation interrégionale, le tracé comporte un tronc commun allant jusqu’au nord de SABLÉ-SUR-SARTHE, avec un embranchement permettant le raccordement à la ligne classique vers ANGERS et NANTES. La nouvelle ligne LGV se prolongeant vers RENNES en passant au nord de LAVAL. La virgule de SABLÉ-SUR-SARTHE permettra aux TER de pouvoir relier NANTES / ANGERS à LAVAL/ RENNES en utilisant la future LGV à une vitesse de 200 km/h sans passer ni par LE MANS, ni par REDON
  • Le gain de temps prévu entre PARIS et RENNES (et au-delà de RENNES) est de 37 minutes (pour un trajet passant à moins d’1h30). Il apporte une contribution majeure à la réduction à terme à 3 heures, le temps de parcours entre PARIS et BREST / QUIMPER. Le gain de temps prévu entre PARIS et ANGERS / NANTES sera de 8 minutes (trajet passant à 1h25 et 1h51 pour les 2 villes précédentes).
  • Ce projet s’inscrit dans une perspective de développement durable, alternative à d’autres moyens de transports. Il figure dans le programme de 2000 kms de lignes ferroviaires à lancer di’ici 2020. La LGV est également positif sur la desserte des territoires en libérant des capacités sur les lignes existantes, permettant d’améliorer le trafic transit (peu élevé dans les régions Bretagne – pays de la Loire).
  • A la réalisation des travaux, un trafic fret pourra emprunter la LGV pour éviter le passage dans LE MANS. Deux bifurcations sont prévues à CONNÉRRÉ et à LA MILESSE pour effectuer les raccordements entre la LGV et la ligne existante.

développement durable ferroviaire 2020

Carte grands projets à l’horizon 2020 fevrier 2009

 

Publicités

Un commentaire sur “Présentation LGV

  1. Puisque l’objectif est un développement interrégional, pourquoi aucun projet de raccordement entre LGV Bretagne / Pays-de-Loire et LGV Atlantique au niveau de La Fontenelle (41), ce qui réduirait de 2 heures les temps de parcours entre la Bretagne dans son ensemble et le Sud-Ouest (en tenant compte des temps de changement de train à Montparnasse), sans être obligé de passer par Paris ? ceci impliquerait la construction de 5 Kms de voies et deux sauts de moutons ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s