Indemnités plus importantes demandées par les communes.

Résumé de l’article du Ouest France dimanche  – 1er avril 2012.

L’Association des communes traversées par la LGV BPL s’est réunit le samedi 31 mars 2012 à Laval pour évoquer la création d’un fond de solidarité pour les 63 communes impactées par la ligne à grande vitesse. Ce fond accorde 0.4% du budget total ( investissement LGV BPL : 3.4 Milliards € et correspond à la compensation liée à la dévalorisation des territoires et à l’inconstructibilité autour de la ligne.

Les maires réclament à l’instar des communes impactées par la ligne THT Cotentin-Maine , une redevance forfaitaire annuelle dès la mise en service de la LGV BPL. Les maires demandent aussi que les ouvrages dont la chaussée franchira la ligne ne soit pas à l’entretien de la commune mais préserver dans le domaine privé du concessionnaire.

 

pour information

L’ACT-LGV-BPL regroupe 45 communes de la Mayenne, de la Sarthe et de l’Ille et Vilaine qui vont être traversées par la ligne à grande vitesse. Elle revendique une redevance forfaitaire et pérenne pour compenser les préjudices économiques, environnementaux et fiscaux qu’elles vont subir.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s